Search

6 conseils afin d'améliorer votre sommeil

Vous êtes nombreux à me parler de vos problèmes de sommeil. La qualité de notre sommeil a une influence évidente sur notre bien-être. Les insomnies, les réveils intempestifs sont autant de situations désagréables que nous souhaiterions voir disparaitre de notre vie.





Voici 6 conseils afin de vous réconcilier avec votre sommeil:


Avez-vous remarqué qu’au moment du coucher, notre mental s’en donne à cœur joie et déborde d’imagination ? Certes, le mental peut influencer le sommeil mais pas que …



1) Changez de discours par rapport à votre sommeil.


Nous créons ce que nous pensons. Pour le sommeil, c’est tout à fait pareil. Bien souvent nous nous répétons que nous allons encore mal dormir, nous disons que les insomnies nous gâchent la vie, etc …


C’est sûr qu’en tenant ce genre de discours, que ce soit dans notre tête ou de vive voix lors d’une conversation, cela ne va pas aider. C’est ce que l’on appelle le conditionnement. Nous nous conditionnons à mal dormir.


Dorénavant, exprimez et pensez que votre sommeil est réparateur et que vous dormez vraiment bien. Changez votre vision des choses par rapport à votre sommeil.


2) Modifiez les heures du coucher et/ou du lever.


Pour fonctionner correctement, nous avons besoin d’un sommeil réparateur.


En fonction des constitutions et activités de chacun, la quantité de sommeil nécessaire au repos réparateur sera différente. Nous avons en tête qu’il faut dormir minimum 8 h pour être en forme mais ce n’est pas le cas de chaque personne sur Terre. Certains ont besoin de plus, d’autres moins. Si vous dormez 5h d’un sommeil réparateur, c’est mille fois préférable à 8 heures avec une insomnie de 2h dans le lot …


En fonction des saisons, des cycles lunaires, vous aurez également besoin de plus ou moins de sommeil.


Lorsque la Lune est montante, jusqu’à la Pleine Lune, notre sommeil peut-être perturbé car nous avons tout simplement beaucoup plus d’énergie. En été, le soleil nous offre toute son énergie et nous avons également besoin de moins de sommeil. En hiver, la nuit se lève rapidement et nous avons besoin de plus de sommeil afin de recharger nos batteries.


Faites des tests, allez dormir un peu plus tard, levez vous un peu plus tôt et voyez comment vous réagissez, tout en exprimant que votre sommeil sera de toute façon réparateur.


Vous allez peut-être constater que 6h de sommeil vous conviennent parfaitement bien et que cette durée est celle qui vous convient, pour l’instant.


Ensuite, une fois trouvé votre durée de sommeil adéquate, il est important d’essayer d’aller dormir à heure fixe.


3) Évitez une lumière trop forte le soir ainsi que les écrans au minimum une heure avant d’aller dormir.


Notre glande pinéale régit nos rythmes biologiques et de ce fait, elle aura une influence sur notre cycle de sommeil. C’est grâce à elle que nous nous endormons et c’est grâce à elle que nous nous réveillons.


Au contact de la lumière, artificielle ou naturelle, la glande pinéale maintient notre organisme en mode éveil. L’hormone de l’endormissement est la mélatonine, pour être produite, nous avons besoin d’obscurité.


Si nous sommes dans la lumière, cette hormone n’est pas produite et nous rencontrons des difficultés à trouver le sommeil.


Si vous devez vous lever la nuit, essayez si possible d’éviter d’allumer la lumière, vous pourrez ainsi vous rendormir plus facilement.


En soirée, privilégiez une lumière tamisée, bougies, ambiance cosy, décontractée et évitez tout stress.


Prenez un bon livre, regardez des albums photos, écrivez, faites tout ce que vous pouvez faire afin d’éviter les écrans.


Une belle habitude à prendre également est de noter dans un carnet, le soir dans son lit, 5 choses positives qui se sont déroulées durant la journée. Ainsi notre cerveau sera axé sur les aspects positifs de notre vie et non pas sur nos problèmes, que nous devrions plutôt appeler : « occasion de grandir ».


4) Mangez léger et mâchez bien votre alimentation


Lorsque nous mangeons un repas copieux, éventuellement arrosé d’alcool, notre système digestif trinque et dépense une énergie monstre. Dans ce cas, l’endormissement n’est presque pas un problème… Le problème est que lorsque la digestion est terminée, notre corps va se réveiller … En général vers 2, 3 heures du matin.


Faites le test, mangez léger le soir, évitez l’alcool et ne mangez plus rien au minimum deux heures avant le coucher.


Vous pouvez favoriser des aliments faciles à digérer … de la soupe, des fruits, une salade, des légumes.


Aussi, la digestion commence dans la bouche, si vous voulez mieux digérer, mâchez votre alimentation correctement.


5) Évitez les benzodiazépines et les somnifères


En prenant ce genre de produits chimiques, votre problème ne sera pas résolu et de plus vous vous intoxiquez et surchargez davantage votre foie. Les médicaments créent des toxines dans le corps et si le corps est déjà dans un état d’intoxication et d’inflammation vous allez faire pire que bien.


L’inflammation est l’accumulation de déchets et de toxines.


D’où l’importance de prendre soin de son assiette et de s’engager dans des démarches de détoxination. Un corps détoxifié trouvera plus facilement le sommeil.


De plus, cela ne guérit pas… Si vous ne prenez plus le médicament, votre qualité de sommeil n’en sera pas améliorée, que du contraire ce sera pire. Faites confiance à votre corps.


6) Apprivoisez et domptez vos pensées


Lorsque nous nous couchons, nous pensons énormément car nous ne sommes plus dans l’action.


De ce fait, nous avons tout le temps de penser à des choses qui en journée ne ressemblent en aucun cas à un problème et puis la nuit, nous en faisons toute une affaire.


Réfléchir et ruminer sont des choses totalement différentes. Selon Christophe André, voici comment faire la différence :


1) Est-ce que cela vous a aidé à trouver une solution intéressante ou applicable ?

2) Même si vous n’avez pas trouvé de solution, est-ce que au moins vous y voyez un peu plus clair ?

3) Vous n’avez pas trouvé de solution et n’y voyez pas plus clair mais cela vous a-t-il soulagé ?


Si vous répondez non aux 3 questions, c’est que vous êtes en train de ruminer.


Dans votre lit, focalisez votre esprit sur votre respiration, sur les points de contact entre votre corps et votre lit, placez votre attention au niveau de vos pieds. Soyez conscient de l’environnement dans lequel vous êtes.


En bref, ancrez-vous dans l’instant présent. Détachez-vous de vos pensées et de votre mental. Lorsque des pensées se manifestent à nouveau, laissez les partir comme elles sont venues et placez-vous à nouveau dans l’instant présent. Au début ce ne sera pas facile mais chaque personne est capable de le faire, il suffit de s’entraîner et de le vouloir.


C’est une gymnastique mentale très intéressante et hyper efficace pour le sommeil.


Je vais dans quelques jours, vous proposer une méditation gratuite disponible sur Youtube qui vous aidera à vous endormir.


J’espère de tout cœur que ces quelques conseils vous aideront …


Erika C.

262 views2 comments

Recent Posts

See All